Kidokan F.E.B
Kidokan F.E.B

Qu'est ce que le Kendo?

Le kendo (littéralement « la voie du sabre ») est la version moderne du kenjutsu ( techniques du sabre), l'escrime au sabre pratiquée autrefois au Japon par les samouraïs.

 

Les pratiquants sont appelés kendoka (peu usité au Japon) ou kenshi.

 

LES FRAPPES OU COUPES

 

Toutes les frappes sont bien délimitées et se font au-dessus de la ceinture et de face.

Il existe

 la frappe sur le haut du casque et à la la tête (men)
 au centre et sur les côtés; au plastron (dô)
 sur les avant-bras (kote) à droite et à gauche
et enfin en attaque d’estoc à la gorge (tsuki), autorisée uniquement à partir du 2ème dan.

Le sabre se porte toujours avec la main droite au-dessus de la main gauche et de même pour les pieds, la jambe droite est toujours devant la jambe gauche.

 

Chaque frappe est considérée comme valide dès lors qu’il y a simultanément:
 1. la frappe (avec une notion de coupe et non de touche) 
 2. l’engagement du corps (avec la frappe du pied droit)
 3.l’annonce de la frappe (au moment de la frappe)

 

L’EQUIPEMENT


Les armes

 

 Le shinai /shinaï (竹刀) est un sabre composé de quatre lattes de bambous attachées entre elles. Le shinai représente le katana et à ce titre est sensé posséder un tranchant, la partie opposée au fil ( tsuru ) qui maintient l’assemblage du shinai. Les coups valables doivent être portés avec ce tranchant correctement orienté. La longueur et le poids du shinai varient avec la catégorie (homme/femme, enfant/adolescent/adulte) du pratiquant. Dans la pratique à 2 sabres ( nito 二刀) le combattant utilise 2 shinai de longueur différente. Il existe également des shinais en matériaux composites (fibre de carbone). Plus résistants, ils nécessitent moins d’entretien que les shinais en bambous. Le shinai doit être, dans un souci de prévention des accidents, correctement entretenu. Pour cela il doit être inspecté avant chaque utilisation et si besoin est, démonté afin de poncer ou de changer une lame abimée.

 

Le bokutō (木刀) ou bokken (木剣) est une version en bois du katana. D’aspect, il est plus proche de ce dernier que le shinai. Il était autrefois utilisé pour l’entraînement, mais il a aujourd’hui été remplacé par le shinai. Le bokutō reste toutefois employé pour l’exécution des kata.

 

L’armure

 

Le bogu est l’ armure protégeant principalement les parties du corps visées et limitant ainsi, tout comme le shinai, les risques de blessures lors de l’entraînement ou des combats. Il se compose des éléments suivants :

 

men (面) : masque pourvu d’une grille métallique couvrant le visage et la tête, les épaules et la gorge.

 

kote (甲手) : gants protégeant les poignets et une partie des avant-bras.

 

do (胴) : plastron protégeant le ventre au niveau des côtes et qui remonte jusqu’à la poitrine.

 

tare (垂) : protection couvrant le bas-ventre et le haut des cuisses.

Les parties souples de l’armure sont faites de tissus de coton rembourrés et surpiqués renforcées par des pièces de cuir (le plus souvent de daim), le tout teinté indigo.  La grille du men ( mengane ) est réalisée en métal ( duraluminium , titane etc.). Le do est fait en fibre de verre ou, pour les meilleurs bogu , en lattes de bambou, recouvertes de cuir voire de peau de raie (galuchat). Il est également laqué.

 

 

Les vêtements

 

Les vêtements traditionnels sont le hakama (pantalon jupe) et le keiko-gi (veste). En coton (mais aussi en matières synthétiques) ceux-ci sont généralement de couleur indigo . Les extraits végétaux utilisés pour la teinture ont des propriétés styptiques . Des tenues de couleur blanche sont utilisées pour des raisons économiques (enfants) mais aussi pour symboliser la pureté de l’esprit (cette tenue est le plus souvent portée par certains maîtres, des femmes, des pratiquants du dojo de la police impériale etc.).

En kendo le grade du pratiquant n’apparaît pas sur ses vêtements. En revanche le nom du pratiquant, ainsi que son dojo ou club d’appartenance, sa ville ou région ou pays sont inscrits sur le Zekken qui se porte sur le tare . Cette identification est retirée lors des passages de grades.

 

(source CNK)

 

 

 

 

 

Comment nous joindre

Kidokan F.E.B
15 rue arago,

80130 Friville-Escarbotin

Téléphone : 06 82 93 31 51

 

Email: contact@kidokan.fr

 

Actualités

Retrouvez dès à présent sur notre

Page Facebook toute l'actualité de notre dojo:

https://www.facebook.com/kidokan.feb/home

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Kidokan FEB - Club de Kendo à Friville-Escarbotin (80130) - Copyright © Kidokan FEB 2016. All Rights Reserved.